Le peuplement de l'aquarium

Une fois le bac en eau, commence l'attente, car il ne faut surtout pas mettre les poissons tout de suite. Le cycle de l'azote doit être étable et cela prend de deux à trois semaines. Il faut profiter de cette période pour peaufiner le choix des poissons.

Les poissons sont êtres vivants, il faut donc essayer de choisir des espèces qui ne vivent pas toutes dans le même niveau de nage. Pour la densité de population, il faut toujours se référer à la taille adulte. Il faut également respecter le mode de vie des poissons (solitaire, vivant en couple ou grégaire) et faire très attention au comportement social des poissons.

La quarantaine

Il est fortement conseillé de préparer en même temps que le bac d'ensemble, un aquarium dit "de quarantaine". La quarantaine peut durer deux à quatre semaines, et permet de déceler d'éventuelles maladies. Cela permet de limiter les risques de maladies ultérieures, et de remettre en formes les nouveaux poissons grâce à une alimentation adaptée et éventuellement des traitements préventifs sans devoir modifier la chimie de l'eau du bac d'ensemble.

La taille de l'aquarium

Souvent résultant du budget ou de la place disponible, c'est toutefois un critère important.

D'une part, c'est la limite sur la quantité de poissons :
Un aquarium n'est pas extensible, et il existe des règles fixant la quantité MAXIMUM de poissons que l'on peut introduire. Il faut également tenir compte de la zone de nage, les règles ne sont qu'indicatives et ne doivent pas être prises à la lettre. Un peu de bon sens s'impose à l'aquariophiliste, il faut également respecter le volume minimum correspondant à la maintenance correcte d'une espèce.
On compte :

D'autre part, l'inertie chimique et thermique sera directement liée au volume d'eau. Sachant que les variations rapides sont facteur déclenchant de maladie, on comprend que plus l'aquarium est grand, plus il est facile de contrôler l'équilibre.

Les types d'aquariums

La cohabitation

Il ne s'agit pas d'installer n'importe quel poisson dans n'importe quel bac. Chaque espèce a ses particularités et ses exigences qu'il faudra respecter.
Citons :

Tenons compte également de :

Le grand jour : introduction des poissons

Une fois votre choix fait, chercher un bon commerçant pour leur achat. Cette recherche n'est pas évidente, tous les commerces ne sont pas de qualités équivalentes. Dans le bac de vente, essayez de bien vérifier la santé des animaux : fuyez ceux dont l'eau est colorée ou bien où trop de morts tapissent le sol : une maladie est certainement là. Regardez donc les animaux : se frottent-ils sur le décor, semblent-ils bien vifs, ont-ils des taches ou plaies suspectes. S'ils passent ce petit examen vous pouvez espérer acheter des poissons sains.

Il convient de ne pas introduire tous les poissons d'un seul coup : risque de rupture brusque dans le cycle de l'azote, la quantité de bactéries utiles doit s'adapter. Il faut donc étaler les introductions de poissons sur 3 à 4 semaines, là encore cela peut être décevant mais c'est indispensable. La première semaine n'introduisez que 10% maximum de la population finale.

N'oublier pas :

Lorsque vous avez acheté votre premier lot de poissons, procédez comme suit :

Pour réaliser une acclimatation à la nouvelle eau, deux méthodes possibles :

* Méthode 1

Acclimatation des poissons

* Méthode 2